Gérer son Groupe Facebook selon Catherine Cormier

par | Juil 4, 2018

Pour le 99e épisode de son Live, Robin a rencontré Catherine Cornier, alias Betti, pour parler Groupe Facebook. Une tendance montante sur la plateforme depuis le début de l’année. C’est d’ailleurs le 4e live qui concerne ce sujet (les autres étant ici, , ou bien ).

Aux dernières nouvelles lors de la conférence F8 donnée par la firme américaine, les pages commerciales auront désormais la possibilité d’afficher un bouton « Groupe » sur leur page d’accueil (comme le bouton « Message »). Ce qui facilitera ainsi l’adhésion à leur groupe Facebook.

nouveauté groupe facebook

Qui es-tu Betti ?

 

Catherine gère la page commerciale Betti réseaux sociaux & rédaction ainsi qu’un groupe de plus de 1200 personnes autour de la vie de pigiste: Vie de Pyjiste

Son idée? Rassembler les autres freelances qui, comme elle, travaillent de chez eux à leur compte.

 

Mais comment en est-elle arrivée là ?

 

Rien ne la prédestinait à gérer une communauté ainsi qu’une page. Il y a quelques années, elle a commencé sa carrière en agence par un total concours de circonstances. Son travail: corriger le contenu créé par l’agence.

Avec l’expérience, elle démarre rapidement une double vie, nous explique-t-elle.

«Le jour à l’agence, le soir chez moi pour mes propres clients».

Ayant le goût du risque, une année plus tard, elle quitte définitivement son emploi pour se lancer à temps plein dans son métier de pigiste. Elle se crée une page commerciale pour prospecter et publie régulièrement du contenu à propos de ses projets ou de sa vie de travailleuse autonome.

C’est alors qu’elle découvre une chose inattendue. 

 

Sur sa page commerciale et dans sa messagerie, elle peut définir deux publics bien distincts:

  • Ses clients potentiels, intéressés par son travail.
  • Des personnes qui aiment son contenu et qui voudraient faire la même chose.

Surprise! Une partie de son public est composé de personnes qui lui sont similaires et qui aiment sa façon de travailler.

Elle décide alors de créer son propre groupe pour répondre à cette demande, et pouvoir mieux segmenter son public:

  • La page commerciale comme vitrine pour ses futurs clients.
  • Son groupe Facebook pour sa communauté de pigistes.

Les débuts sont difficiles. Malgré ses 5000 abonnés répartis sur tous ses réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, etc.), peu de gens adhèrent au groupe. Mais grâce au bouche-à-oreille, elle parvient à finir son premier mois avec 500 membres.

C’est le démarrage d’une nouvelle vie pour Catherine; celle de gestionnaire de sa propre communauté!

contenu engageant pour son groupe facebook

Groupe Facebook: comment démarrer?

 

Avant toute chose, il faut se poser des questions, BEAUCOUP de questions. On va briser le mythe du groupe Facebook qui se remplit tout seul et qui fonctionne super bien sans effort.

Un groupe demande du temps et énormément de constance, donc voici quelques questions que Catherine s’est posées:

Pourquoi est-ce que je veux faire un groupe ?

Qu’est ce que vous avez de spécial ? Est-ce que vous sentez un réel besoin ? Avez-vous déjà une communauté qui vous suit ailleurs ?

Quelle valeur ajoutée pour moi ?

Prévoyez-vous de faire mieux que votre concurrent ? Est-ce que ça va vous servir sur le long terme ? Est-ce que le groupe a un rapport direct avec votre domaine d’expertise ?

Ne vous lancez pas dans un projet qui ne sert pas votre image et/ou votre business (on est dans un cadre professionnel). Le groupe Facebook n’a pas besoin d’être grand public, il peut être aussi un groupe secret « VIP » qui vous rapporte de l’argent.

 

Qui est mon membre type ?

Comme expliqué précédemment, vous répondez à un besoin en créant un groupe, mais qui a ce besoin ? Qu’est-ce que cette personne veut entendre/ voir comme contenu ?

Combien de temps est-ce que j’ai à consacrer ?

Vous ne pouvez pas mettre le même contenu sur votre page et sur votre groupe. Sinon, aucun intérêt de vous suivre sur les deux. Le copier-coller est à proscrire.

Aussi, pousser votre contenu commercial n’est pas une bonne idée. Les gens vont sur un groupe pour échanger, pas pour recevoir plus de publicité. Vous ne créez pas une page #2.

Maintenant, vous comprenez qu’un groupe demande une double dose d’effort, car il nécessite un contenu qui lui est propre et un contenu qui n’est pas commercial.

Combien de temps est-ce que j’ai pour augmenter l’engagement et l’acquisition du groupe ?

Un groupe Facebook demande des membres et une cohésion interne (des interactions).

Ces deux facteurs ne sont pas mutuels, c’est-à-dire qu’un nouveau membre acquis ne sera pas tout de suite engagé à 100% dans votre groupe.

Il faut donc une stratégie pour acquérir des membres, puis une stratégie pour les faire interagir avec le groupe.

Comment est-ce que je vais communiquer sur le groupe ?

C’est une question qui revient souvent, car les gens ne savent pas comment parler à leur communauté.

 

Catherine est très claire à ce sujet : soyez amical.

 

Vous pouvez être formel sur votre page comme sur Linkedin, mais quand vous gérez un groupe, il y a une chose qui ne trompe pas. C’est votre nom qui apparaît sur les publications, pas celui de votre entreprise. Dans un groupe, vous êtes beaucoup plus proche des gens.

Si vous maintenez un ton très formel, les gens seront intimidés et n’oseront pas interagir ou poser des questions. Donc soyez vous-mêmes et détendez-vous !

Groupe Facebook : commer générer de l’interaction?

 

La valeur d’un groupe repose avant tout sur ses membres et pas sur votre contenu.

S’il n’y a pas de questions, de réponses et d’interactions entre les membres, alors ce n’est plus un groupe, mais une page (la communication ne va que dans un seul sens).

Voyez le groupe Facebook comme un 5 à 7 après le travail, on a hâte d’y être pour passer un bon moment. Vous n’avez pas envie d’arriver dans une salle froide où tout le monde se regarde dans le blanc des yeux, incapables de prononcer un mot.

Donc votre mission est de créer de l’interaction et de la cohésion entre les membres.

1 – Faut-il se présenter ?

Il y a des groupes qui demandent aux nouveaux membres de se présenter et de remplir un document interne avec vos informations personnelles ou professionnelles.

C’était le cas de Vie de Pyjiste.

Petit à petit, l’idée a été oubliée pour deux raisons:

  • Les gens viennent et partent quand bon leur semble, c’est plutôt intrusif de demander ces informations.
  • On ne veut pas faire de la promotion de contenu, pourquoi faire la promotion d’individu?

N’empêchez pas les gens de se présenter à la communauté, mais ne les forcez pas non plus. L’envie viendra en regardant les autres faire.

2 – Montrer l’exemple

Lorsque je parlais d’une stratégie pour augmenter l’engagement, cela en fait partie.

Vous ne pouvez pas demander aux membres de faire quelque chose que vous ne faites pas vous-même.

Vous êtes votre «premier membre» et il est normal que vous participiez au maximum à la vie de votre groupe.

Plus vous êtes disponible, plus vous désinhibez vos membres.

3 – Quel contenu pour engager ?

Catherine, avec son expérience, voit 3 idées de contenu qui génèrent à coup sûr de l’engagement.

Faire parler

Tout le monde aime parler de sa vie, de ses expériences ou de simples souvenirs.

Donc, posez des questions dans ce sens.

Et n’hésitez pas à parler d’erreurs ! Tant qu’il y a un axe positif après.

Exemple : Quand est-ce que vous avez fait votre première publicité Facebook et pourquoi?

exemple contenu pour groupe facebook

Éduquer

C’est probablement le facteur le plus important dans un groupe. Plus vous donnez de la valeur éducative à vos membres (ou entre eux), plus ils seront fidèles au groupe.

Dans cette catégorie, vous pouvez encore poser des questions pour savoir quel type de contenu éducatif ils aimeraient voir, ou sur quelles thématiques.

Exemple #1 : Voici ma liste des 5 choses à faire quand on fait de la publicité Facebook, qu’en pensez-vous?

Exemple #2: Quelle est votre plus grande difficulté avec la publicité Facebook à l’heure actuelle?

Montrer les coulisses

N’oubliez pas que vous êtes aussi un centre d’intérêt pour votre communauté.

Les membres sont aussi friands de vos propres histoires et de votre entreprise.

Faites-leur découvrir votre travail, votre «Day to Day job» et les personnes avec qui vous interagissez au quotidien.

contenu du groupe facebook de j7 media
J7 FAMILY !

Questions du Live

 

 

1 – Quelle est la différence entre une page professionnelle et un groupe ?

question sur les groupes facebook

Nous en avons parlé plus tôt, votre page est une vitrine, un portfolio.

Votre groupe est une communauté autour d’un thème (et pas centré sur vous).

Dans un groupe, c’est une personne qui parle à une autre personne, alors que dans une page, c’est une entreprise.

La différence réside dans le contenu, le ton et l’objectif.

 

Par ailleurs, les gens sont plus fidèles à un groupe qu’à une page, car c’est un endroit qui répond instantanément à leurs attentes et/ou à leurs questions.

Lorsqu’ils arrivent sur une page, par contre, ils sont prêts à acheter.

 

2 – Est-ce que l’âge peut jouer dans l’audience de mon groupe ?

 

J’entends par là que le groupe est un «outil » pour les jeunes ?

Eh bien non ! Tout dépendra de votre public cible.

Tant que vous apportez du contenu qui répond à un besoin, il y aura toujours une communauté pour vous suivre.

 

3 – Est-ce que je peux convertir ma page professionnelle en groupe ?


Je déconseille fortement.

C’est comme rentrer dans un cinéma et se retrouver dans un théâtre.

Si on suit une page, c’est pour voir du contenu provenant de l’entreprise et pas de personnes qui nous sont inconnues.

 

4 – Faut-il partager le même contenu sur toutes les plateformes ?

 

Non bien évidemment, et j’utiliserais une autre comparaison pour y répondre:

Snapchat est un réseau social spontané qui incite à réagir en direct de l’action.

Pour Youtube, vous chargez une vidéo que vous avez eu le temps de tourner et d’éditer dans les conditions que vous désiriez. C’est du contenu plus réfléchi.

Votre page et votre groupe Facebook c’est pareil.

 

Merci pour votre lecture !

Pour compléter votre lecture, lisez notre article sur comment générer plus d’interaction.

P.S. Si vous voulez connaître le niveau de performance de vos publicités Facebook, laissez nos experts analyser votre Gestionnaire de publicités. Ils vous évalueront selon les 10 critères suivants:

  • Trafic sur votre site web

  • Pages de conversion

  • Paramétrage

  • Audiences

  • Copywriting

  • Créatifs

  • Tunnels de vente

  • Avatar

  • Messages cibles

  • Produit fait pour Facebook

Pour demander votre Analyse Préliminaire gratuite, c’est par ici.

0 commentaires

J7 Media

3 Place Ville-Marie, Suite 400
Montréal, Qc   H3B 2E3

1 (888) 383-4642
info@j7media.com