3 méthodes simples pour analyser vos résultats sur Facebook

par | Mar 29, 2018

Lancer des campagnes sur Facebook est une chose, analyser les résultats de nos publicités lorsqu’elles se terminent en est une autre complètement. L’outil « Gestionnaire de publicités » peut être très difficile à démystifier pour quelqu’un qui ne l’a jamais utilisé ou qui commence à utiliser Facebook dans sa stratégie marketing.

Chez J7 Media, on a rassemblé les données qu’on examine systématiquement suite à nos campagnes, celles qui selon nous sont les plus importantes à déchiffrer, et on les a regroupées sous trois méthodes d’analyse infaillibles et faciles à suivre.

Pour que tous ces chiffres puissent enfin vouloir dire quelque chose, on vous invite à lire l’article qui suit.

Méthode 1 – Le score de pertinence

Cette donnée peut être trouvée dans l’outil « Gestionnaire de publicités » sous l’onglet « Publicités ».

Pour chacune de nos publicités, Facebook nous accorde une note, soit le score de pertinence. C’est une note située sur une échelle de 1 à 10 qui est calculée selon la pertinence de notre publicité.

Comment Facebook fait pour savoir si notre publicité est pertinente ou non? Il regarde deux choses : le ciblage et le message.

Lorsque le message véhiculé résonne bien avec l’audience ciblée, qu’il génère de l’interaction, il y a ce qu’on appelle un « match » entre les deux. C’est à ce moment que la note octroyée par Facebook se rapprochera du 10/10.

Le score de pertinence est la première donnée qu’on recommande d’analyser car, lorsqu’il se situe sous la barre du 7/10, c’est signe que la publicité ne recevra pas les résultats escomptés et qu’il est inutile de poursuivre ses efforts.

Avec un score de 6 et moins, il est conseillé de changer la publicité. Le visuel, le message ou encore l’audience ciblée peuvent être modifiés pour améliorer la note.

Par exemple, une compagnie de vêtements pour enfants qui publie une publicité sur Facebook en ciblant des jeunes de 18 ans recevra un score de pertinence très bas. En effet, il n’y a pas de cohérence entre les deux et l’audience ne sera pas intéressée par le message.

Ainsi, pour s’assurer d’être sur la bonne voie, il faut garder l’œil ouvert pour un score de 7/10 et plus.

Méthode 2 – Le Click Through Rate et le Taux De Clic

Bien que le score de pertinence soit intéressant à connaître, il ne fournit pas beaucoup d’information. Pour en apprendre un peu plus sur la performance de nos publicités, on s’attardera au Clic Through Rate (CTR) et au Taux De Clic (TDC).

Ces données se trouvent au même endroit que le score de pertinence, mais pour qu’elles apparaissent à l’écran, il faut cliquer sur le menu déroulant « Colonnes » et sélectionner « Performance et clics ».

Toutefois, avant de s’y pencher, on cherchera à avoir une portée de plus de 8000 impressions. Si le nombre de personnes qui ont vu la publicité se situe sous ce chiffre, les données risquent de fluctuer et de ne pas être exactes.

D’abord, le CTR est une mesure qui permet de savoir le nombre de personnes qui ont cliqué sur notre publicité en comparaison au nombre de personnes qui ont vu la publicité. Facebook prend en compte tous les clics, que ce soit pour regarder l’image, pour écrire un commentaire, pour aimer la page, pour voir tout le texte s’il n’apparaît pas au complet, etc.

Le TDC, quant à lui, indique le nombre de personnes qui ont cliqué pour être redirigées sur une page web. Celui-là est plus important à prendre en compte, car une personne qui visite notre site web a plus de chance de convertir qu’une personne qui clique simplement sur « J’aime ».

Il faut viser un TDC entre 1% et 3%, car un taux plus bas signifie que le visuel ou le message ne capte pas assez l’attention des gens.

Méthode 3 – Le coût par résultat

Le coût par résultat nous indique combien nous coûte notre publicité selon l’objectif déterminé au préalable.

Une technique efficace pour obtenir le coût par résultat le moins cher possible consiste à créer des doublons. Par exemple, en gardant la même publicité, mais en changeant l’audience ciblée, il serait possible d’obtenir un coût plus bas. On pourrait également créer des doublons en gardant la même audience, mais en modifiant le visuel ou la rédaction.

Suite à ces tests, on s’aperçoit rapidement qu’une publicité performe mieux que les autres. À ce moment, il est recommandé de fermer les publicités qui fonctionnent moins bien et de seulement laisser rouler celle qui nous coûte le moins cher.

On conseille également d’investir plus d’argent sur la publicité qui coûte moins cher, ce qui permettra de générer plus d’opportunité au final.

Sur le long terme, les tests aident à baisser les coûts par résultat, car on comprend mieux quel type de publicité fonctionne mieux.

En définitive, les données que Facebook nous fournit sont très pertinentes à analyser. Maintenant que vous avez les outils pour les comprendre et pour justifier le tir en cas de besoin, vous verrez une amélioration constante dans vos résultats.

P.S. Si vous voulez connaître le niveau de performance de vos publicités Facebook, laissez nos experts analyser votre Gestionnaire de publicités. Ils vous évalueront selon les 10 critères suivants:

  • Trafic sur votre site web

  • Pages de conversion

  • Paramétrage

  • Audiences

  • Copywriting

  • Créatifs

  • Tunnels de vente

  • Avatar

  • Messages cibles

  • Produit fait pour Facebook

Pour demander votre Analyse Préliminaire gratuite, c’est par ici.

0 commentaires

J7 Media

3 Place Ville-Marie, Suite 400
Montréal, Qc   H3B 2E3

1 (888) 383-4642
info@j7media.com